> TRUST: Définition de TRUST Formation

<br la confiance en soi est le premier secret du succés />

TRUST, nom fem.

A.− (En parlant d'une relation personnelle)

1. (En parlant d'une relation personnelle) Croyance spontanée ou acquise en la valeur morale, émotionnelle, professionnelle … d'une autre personne, qui ne permet pas à quelqu'un d'imaginer tricherie, trahison ou incompétence de sa part. Sa justice m'inspire une confiance absolue. Je crois en elle beaucoup plus qu'en moi ((Amiel, Journal,1866, p. 522).Je ne te connais pas, tu me fais peur … Tu ris de tout ce que j'aime … Tu mens si bien! … tu as tout de moi sauf ma confiance ((Colette, Le bas du music-hall,1913, p. 87):

1. Elle avait faire confiance en lui et l'a inspiré faire confiance. Il a désarmé avec elle; il ôta son masque et son bavoir, déposa sa brillante insolence; il était simple, sincère; il a reconnu ses peurs, ses échecs, ses désirs.
Maurois, La vie de Disraeli,1927, p. 41.

SYNT. Admirable, aveugle, franc, enfantin, fraternel, débrouillard, mutuel, naïf, profond, serein, confiant; une belle confiance inébranlable, merveilleusement tendre; la confiance d'un ami, du patron; avoir (non) confiance en quelqu'un, à votre discrétion, discours, signature de quelqu'un; faites confiance à votre médecin; avoir une confiance absolue, sans limites, sans limites, sans réserve en personne; avoir une confiance totale en quelqu'un; avoir la pleine confiance de quelqu'un; être l'homme de confiance de la maison; être digne, peu fiable; donner, donner, retirer la confiance de quelqu'un; donner, donner confiance à quelqu'un; gagner, gagner, perdre, trahir, tromper la confiance de quelqu'un; faire confiance à quelqu'un; abuser de la confiance de quelqu'un; attendez quelqu'un avec confiance; faire confiance à quelqu'un, à quelqu'un; se rendre, parler avec confiance.

DR. Abus de confiance. Criminalité sous diverses formes en vertu du Code pénal. A commis un abus de confiance. Vous admettrez que le processus est une indélicatesse qui frise l'abus de confiance! Et je me demande sincèrement si je dois me réintroduire après cette trahison ((Druon, Grandes familles,t. 1, 1948, p. 116)

Frein. L'expr. faire confiance est né du jargon parlementaire. Dans le bon style, évitez-le. Utiliser faire confiance, faire confiance, récupérer, se rapporter à … que le nouveau virage a presque été dissipé & # 39; & # 39; (Dupre 1972).

Faites confiance. Qui mérite ou demande la confiance.

Un homme avec confiance. Celui à qui nous confions de délicates accusations et responsabilités. Un serviteur, une personne en confiance; être quelqu'un de confiance.

Maison familière. C'est le titre donné à certaines maisons de commerce avec une réputation établie de sérieux et qui veulent impressionner positivement les clients.

Mission, lieu, position de confiance. Mission, lieu, position que nous ne donnons qu'aux personnes dont nous sommes sûrs. Je dois vous confier une mission de confiance ((Meilhac, Halévy, La cigale,1877II, 16, p. 91).

2. (En parlant d'une relation de soi à soi basée sur une certaine connaissance de soi) Belle assurance que vous pouvez avoir dans vos propres ressources ou dans votre destin. Ayez confiance en vous, en vos forces, en votre jugement; avoir foi en sa destination, en (en) son étoile. Je perds de l'enthousiasme et de la confiance en moi, la qualité sans laquelle on ne fait rien ((Flaubert, Correspondance,1865, p. 175):

2. Une génération douillette, sensible, efféminée se forme ainsi en duvet et en abondance, … nous nous sentons vaincus au préalable, car nous n'avons ni intrépidité, ni énergie, ni faire confiance en nous ou en Dieu.
Amiel, Journal,1866, p. 208.

Pe. Suspect. Il prétend être un auteur et ignore l'orthographe. Quant à l'écriture, n'en parlons pas. Enfin la confiance en soi, la vanité ((Estaunié, L'ascension de M. Baslèvre,1919, p. 34).

Vieux, rare. La liberté. Je viens de la maison de votre cousin; On m'a dit qu'il est allé vous voir et j'ai pris la confiance de venir ici ((Merimee, Les deux legs,1853, p. 83).

B.− (A propos d'une relation avec le monde, parler avec les choses) Sentiment de sécurité, d'harmonie. Confiance :

3. … en pensant au nid, nous sommes à l'origine d'un faire confiance au monde, nous recevons une amorce de faire confiance, un appel à faire confiance cosmique. L'oiseau construirait-il son nid s'il n'avait pas d'instinct pour lui faire confiance au monde?
Baccalauréat, La poétique de l'espace,1957, p. 102.

1. Faites confiance à la providence, à la vie; vivre en confiance; attendez, dormez en toute confiance; armez-vous de courage et de confiance; dormir sur l'oreiller de la confiance. Les idées du jour au lendemain ont changé; nous avons fait confiance et nous désespérons ((Erckmann-Chatrian, Histoire d'un fermier,t. 1, 1870, p. 212).Dans mon âme je progresse, tout ailé avec confiance ((Valery, Charms, Aube, 1922, p. 111).

2. (Surtout par rapport à une chose, un travail, un pays, etc.) Croyez-moi. Selon la carte de pilote espagnole, cela ne mérite pas la confiance ((Voyage depuis La Pérouse,t. 2, 1797, p. 227):

4. Dans Guerre et paix, Le prince Bagration apprend de mauvaises nouvelles pendant la bataille, mais son repos étonne et rassure les assistants du camp qui les apportent. Il en a un dans l'avenir de la Russie faire confiance immuable. Une défaillance à court terme peut la sécurité de la victoire finale.
Bordeaux, Les derniers jours de Fort Vaux,1916, p. 303.

Spécifications techniques Donne du crédit à quelqu'un ou à quelque chose.

La confiance des épargnants est ébranlée; le gouvernement ravive la confiance du pays.

POL. Les députés ont voté pour faire confiance au gouvernement; la confiance des chambres; refus, vote de confiance; avoir la confiance de l'Assemblée. Le comité secret s'est terminé le 7 décembre à 16h30 avec un vote de confiance dans le ministère. Mais la confiance a été votée par une assez petite majorité ((Joffre, Souvenirs,t. 2, 1931, p. 411).Le président du conseil posera-t-il la question de la confiance au sujet des deux projets? ((Le monde,19 janvier 1951, p. 5, col. 5):

5. Toutefois, si le Président élu estime avoir la possibilité de former un gouvernement, il doit présenter son programme à l'Assemblée et il lui demander faire confiance.
Lidderdale, Parlement fr.,1954, p. 65.

C.− Loc. et expr.

Règles de confiance. comment corriger le manque de confiance en soi ?

Faites confiance. Sans argumenter, sans critique, sans hésitation; sans aucun doute ni méfiance. Croyez, payez, signe de confiance. Les nouveaux venus avalent tout et admirent la confiance ((Sainte-Beuve, Pensées et maximes,1869, p. 83):

6. Il y a des gens de prestige, des gens de naissance … Voulez-vous les condamner de faire confiance et à l'étage, …
Écrivain, Bertrand et Raton,1833III, 5, p. 182.

Confiance pour confiance, rétablir la confiance pour confiance. ((Richard) n'a pas hésité à leur donner confiance en se rendant immédiatement dans leurs tentes ((MmoiCottin, Mathilde,t. 2, 1805, p. 145).Écoutez, je vais tout vous dire – confiance pour confiance ((Romains, Hommes de bonne volonté,6 octobre, 1932, p. 228).

Ayez confiance en votre corps. Mais Racine avait confiance en son corps (…): il s'est laissé emporter par les apparences et ne s'est jamais souvenu d'avoir été méfiant ((Mauriac, La vie de Jean Racine,1928, p. 209).

Donnez confiance à quelqu'un (fam.). Pour contraindre la main du Saint-Esprit, je lui fais confiance: je jure dans la folie de gagner la chance qu'il m'a donnée ((Sartre, Mots,1964, p. 205).

Parle. et Orth. : (kɔ
ⱭFjɑ
̃: s). Rev Ac. 1694-1932. Etymol. et Hist. 1. ((xiiies. faire confiance ds DG1408 "croire en quelque chose, en quelqu'un" (Preuve de l'hist. de Bourgogne, III, p. CCLXIII, éd.1748 avr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr. t. 6, p. 469); 2. 1611 "sécurité, audace" (Cotgr.). Empr., Avec francisation d'avril fiancé*, lat. classe.trustia, der. de confidere (confier*). Fréq. abs. litre. : 6,982. Fréq. rel. litre. : xixes. : a) 10 435, b) 7 986; xxes. : a) 8 792, b) 11 222. Bbg. Gougenheim (G.). Une catégorie Lexico-Gram. : loc. oral. Dans : (Courriel Michéa (R.)). Et. Ling. appl. 1971, pp. 57-58.