-> cette abbesse du XIIe siècle avait tout compris Apprendre

Habituellement, les idées sombres, que ce soit des ruminations négatives ou un mépris permanent, se manifestent de manière quotidienne sous la forme de petites phrases autodites ou de réflexions à peine perceptibles. Ils sont constitués de croyances souvent inconscientes et forment un filtre à travers lequel nous interprétons la réalité. Si ce filtre est négatif, ces petits sens intérieurs influenceront nos choix, qu'il s'agisse des actions que nous devons entreprendre ou de nos relations avec les autres.

Toxiques, ils peuvent provoquer un manque de confiance, de l'anxiété, de la dépression et même des maladies. Saint Hildegarde le souligne dans ses écrits consacrés à l'harmonie nécessaire entre âme, corps et esprit. Il est essentiel pour elle d'en prendre conscience et d'en sortir. Pour ce faire, nous devons identifier ce mécanisme autodestructeur en changeant profondément notre façon de nous voir. Dans une lettre à son ami père Bertulf et citée dans une œuvre de Hildegard Strickerschmidt, l'abbesse allemande souligne comment avoir confiance en soi avec les filles ? le danger d'autocritique. Elle a donc écrit à son ami l'abbé: "Vous me rappelez un homme qui regarde son visage dans le miroir, mais ne se réjouit pas car il est submergé par des doutes sur sa beauté. Votre cœur ressemble alors à un bâtiment qui visible de loin, mais couvert de brouillard […]. "

Le brouillard mental dont parle Saint Hildegarde au Moyen Âge est ce concept largement utilisé en psychologie contemporaine. Sous l'influence d'une humeur négative, nous ne pouvons pas remarquer nos caractéristiques inconsciemment positives. Ne sommes-nous généralement pas mécontents de notre apparence lorsque nous nous regardons dans le miroir? Ce complexe d'infériorité qui détruit la joie de ce que nous sommes vraiment, peut également influencer notre vie spirituelle ou intellectuelle.

Dans sa lettre, Sainte Hildegarde souligne la bonté de l'abbé. La personne qui est visiblement connue de tous, mais qu'elle n'attend jamais avec impatience. Cette petite voix intérieure négative enivre son esprit. Cela l'empêche de développer ses dons. Selon elle, l'homme devrait chercher les talents qui se cachent en lui, se réjouir en eux et les cultiver. Parce que Dieu a créé l'homme par atelier confiance en soi pour confiance en soit amour. Il a fait d'elle sa partenaire. Dans l'histoire de la création du monde, Dieu considère tout son travail – y compris l'homme – comme très bon.

Cinq exercices pour reprendre confiance

Pour Hildegarde de Bingen, l'être humain – miroir de Dieu – fait resplendir autour de lui ce qu'il a dans le cœur: "L'homme est une goutte d'eau traversée par les formes du monde", écrit ce poète. Ensuite, "en ayant seulement Dieu comme but, l'homme rapprochera la création de la Lumière. Le centre du centre de l'univers est le Christ, créé par Dieu. Quand l'homme en prend conscience, lorsqu'il devient conscient en écoutant le Christ, en pensant à lui et en s&#39 agressivité pour comment booster votre confiance en soi en tant qu’indépendant ?;unissant à lui, il trouve sa véritable identité, guérit ses sombres pensées, il peut développer ses propres talents dans un élan de plus en plus habité par la joie. Des conseils inspirés de Saint Hildegarde pour vous y emmener Des résolutions à retenir dès que la petite voix négative réapparaît:

  1. Dieu m'a donné beaucoup de talents que je veux redécouvrir
  2. Je veux développer mes talents de manière créative et avoir plus de confiance en moi.
  3. Je penserai à ce que j'aimerais faire ou continuer à faire avec joie et élan.
  4. Pour cela, je suis proactif et je demande de l'aide à mes proches.
  5. Je compte sur Dieu, qui m'accepte et me soutient tel que je suis. Il m'a donné des talents. Avec lui, je suis confiant. Je m'abandonne à Lui.

A découvrir également: les conseils des grands saints pour redécouvrir la joie de vivre comment avoir confiance en soi et en finir avec la timidite ?

Lancer le diaporama