> Qu'est-ce que la confiance en soi: définition Formation

[ad_1]

Qu'est-ce que la confiance en soi?

C'est une question à laquelle beaucoup de gens voudraient répondre. Chacun a sa propre définition de ce mot en fonction de son expérience et de son expérience. Cela semble être une série de sentiments et d'émotions. Mais la confiance en soi se traduit quotidiennement dans votre attitude et vos actions.

Définition de la confiance en soi

Il n'est pas facile de donner une définition exacte de ce qu'est la confiance en soi. Surtout, c'est une perception que vous pouvez ressentir face aux événements imprévus et aux défis de votre vie quotidienne.

Tout d'abord, vous faire confiance, c'est faire confiance à votre capacité à prendre une décision, à prendre une décision, à agir et à répondre, à vous adapter au changement qui vous est proposé. C'est aussi savoir que vous méritez d'être heureux.

En résumé, la confiance en soi est un acte d'éveil, accompagné d'un exercice quotidien pour savoir qui vous êtes et qui vous n'êtes pas. Cela peut vous faire vous demander ce qu'est un manque de confiance en soi.

À l'opposé de la confiance en soi, c'est une incapacité à assister à ce que la vie vous offre comme projets et défis que vous pouvez relever. C'est aussi une peur constante du jugement et du regard des autres. Une sorte de peur qui vous oblige à vous retirer et à abandonner face à une situation.

La confiance en soi, son origine

La raison du manque de confiance en soi réside souvent dans la peur de faire quelque chose de mal ou de manquer quelque chose. L'origine de la confiance est en effet directement liée à ce manque de confiance. Exprimer son manque de confiance, c'est appeler et révéler un échec, un inconvénient.

Parce que ces 2 sont liés les uns aux autres, différentes causes peuvent les expliquer. Premièrement, il y a une surprotection qui vous interdit de confronter la réalité à votre vie. Ce n'est pas une mauvaise intention, mais cela vous empêche de vivre votre vie normalement.

Ce fait fonctionne comme un fardeau. Par exemple, les parents protègent leurs rêves et leurs attentes envers leur enfant. Il y a ensuite l'absence de transfert d'un idéal. Si vous n'êtes jamais encouragé à croire en vous, vous risquez de manquer de confiance.

Cela est particulièrement visible chez les parents qui ont refusé de voir que son enfant avait des difficultés. Cet enfant se voit offrir une déstabilisation gratuite. Enfin, la cause la plus courante est la surévaluation et la dévaluation d'un cas. Ces deux cas s'affaiblissent et ne vous permettent pas d'avoir une conscience objective de votre vrai potentiel.

Cependant, il convient de noter que tout n'est pas joué depuis l'enfance. Vous pouvez vous sentir mal dans votre peau d'adulte. Cependant, un manque de confiance en soi s'acquiert dès l'enfance. En effet, votre environnement, vos amis et vos proches sont les sources de votre confiance en vous et de votre manque de confiance en vous.

La confiance en soi sont des mécanismes

Comme dans tous les domaines, les hommes ne sont pas tous égaux. Tout le monde est différent. Certaines personnes ont une confiance innée et d'autres pas. De plus, personne n'interprète et intègre ses erreurs et expériences de la même manière.

C'est pourquoi des exercices sont nécessaires pour s'assurer que vous avez confiance en vous.

Vous devez également découvrir ses limites, ses forces et ses faiblesses. C'est fait, c'est pour que vous puissiez reconstruire votre apparence saine.

Confiance en soi, respect de soi

L'estime de soi ne doit pas être confondue avec la confiance en soi. Ce ne sont pas les mêmes. La confiance en soi vient de l'estime de soi. Ce dernier connaît des hauts et des bas, que vous atteigniez ou non vos objectifs.

Une recherche constante de respect de soi est la réalisation des risques dangereux. Parfois, ce n'est pas seulement derrière vos succès ou vos échecs, mais aussi pour les critiques et les jugements des gens autour de vous et de vos proches.

Attitude des personnes ayant une faible confiance en soi

Les personnes qui manquent de confiance en elles sont immédiatement reconnaissables. Il est clair que le comportement, les mots et les attitudes qui en découlent sont considérables.

Les sentiments d'infériorité provoquent leur vulnérabilité lorsqu'elle dépasse le seuil de tolérance. Quant au sentiment de découragement, il se considère négatif et toutes ses actions sont vouées à l'échec. Ils sont incapables de faire les choses et exagèrent les difficultés qu'ils surmontent.

Mais les symptômes les plus courants sont le bégaiement, la pâleur, les tremblements, les bouffées vasomotrices, l'anxiété. Cependant, ces personnes sont vaniteuses ou arrogantes pour montrer le masque qu'elles portent.



[ad_2]